dossiersdejusticeS

maj 02/10/2009

 Bonjour à toutes et tous,

Je vous joins la liste des premiers signataires pour l'appel à la mobilisation qui aura lieu du 2 au 8 novembre prochain dont vous pouvez lire le texte sur

http://www.arppi.info

ou sur le journal en ligne Bakchich:

http://www.bakchich.info/Apres-Un-Prophete-se-mobiliser,08625.html

" Jeudi, à la dernière réunion, il y avait beaucoup de monde et beaucoup d'actions se dessinent dans de nombreuses villes de France, des gens de Châlons, Clermond Ferrand, Toulouse, Nîmes étaient présents avec des propositions concrètes d'action pour ces huit jours et pour après.
Liste à diffuser à vos réseaux, sur vos blogs et vos sites avec le texte d'appel.
Ne perdons pas de vue que plus nous serons, plus notre parole sera prise en compte, validée par le nombre, pour espérer faire contre poids à la politique du tout sécuritaire, à l'enferment systématique au moment des votes des nouvelles règles pénitentiaires et autres textes de loi liberticides et inacceptables.
N'oubliez pas que tout ce que nous acceptons pour nos prisons s'applique immanquablement à notre société.
Il est important de nous réunir pour avancer vers cet objectif commun au delà de nos différences politiques, sociales, idéologiques ou religieuses".

Bien à vous.

Catherine présidente de l'arppi
Envolée collectif (journal + émission anti carcérale )
Bruits de tôle collectif (émission radio Toulouse)
Papillon émission radio dio ( Saint Etienne )
Ras -les -murs (émission radio libertaire )
Echo des cabanes (émission radio libertaire )

Ainsi que de nombreux prisonniers.

Pour signer ce texte il vous suffit d'aller sur la boite mail de l'arppi et écrire dans votre mail: bon pour signature, c'est aussi simple que ça !

arppi@live.fr

Site de l'arppi: www.arppi.info


Bonjour à toutes et tous,
 
 
Encore une fois ce sont les familles et les proches de personnes détenues qui subissent l'arbitraire de la situation insurrectionnelle des personnels pénitentiaires.
 
Entre leurs conditions de travail déplorables de ces derniers qui rejaillissent invariablement sur les détenus mais aussi sur leurs proches, l'enfermement à tout va, la surpopulation carcérale, la longueur infinie des peines, le peu d'aménagement de de celles ci, la stérilisation des grâces annuelles du 14 juillet, la dignité, le respect, la valeur et la prise en compte des familles et proches se balancent au bout d'une corde sous le gibet de l'indifférence.
 
Pas un mot sur le sujet.
 
Et pourquoi donc y'en aurait il ? 
 
Pourtant, ça ne coûterait pas grand chose de s'excuser auprès de toutes ces personnes des bouleversements occasionnés par cette grève des personnels pénitentiaires excédés.
 
On parlera d'elles lorsque des incidents éclateront avec ces dernières, incidents qui à coup sur ne manqueront pas d'être provoqués pour exciter la vindicte des prisonniers, afin de légitimer la nature des demandes sécuritaires en cours.
 
Voilà ce que mon fils cadet m'a dit au téléphone ce matin qu'il a recueilli de la bouche d'un surveillant:
 
"si ils ne veulent pas céder, ce sont les familles qui en patiront et là, comme vous autres détenus ne laisserez pas faire, au bout du compte nous obtiendrons satisfaction."
 
A ce moment là seulement, on parlera de ces familles et de ces proches comme simple sujet d'information, entre le fromage et le dessert, comme des extensions délictuelles ou criminelles des personnes qu'elles soutiennent. 
 
En effet, un proche qui aime ou soutient un disqualifié social est forcément suspect quand il n'est pas coupable. Ce qu'il vit ou bien ressent n'a aucune importance, aucun poids face à la machine à broyer, des médias ou du public et ce qui en découle bien moins encore.
 
Ce n'est pas "vendeur".
 
A part ça, comme d'habitude toutes ces personnes muettes seront niées, humiliées, piétinées, irritantes, dérangeantes comme des fétus de paille dans l'oeil du cyclope carcéral. 
 
Nous disons stop à la fatalité carcérale!

Catherine Charles présidente de l'ARPPI
 
(association pour le respect des proches de personnes incarcérées.)




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement