dossiersdejusticeS

(?!!?)

www.melty.fr/keira-knightley-tourne-contre-les-violen-actu16626.html

maj 02/10/2009
 

 

dossiersdejustices.wifeo.com/documents/188.pdf 

Soutien aux mères vilipendées par des pères bénéficiant de l'aide des organisations étatiques (media compris ...)

66minutes de m6 du 22\03\2009 un autre de ces "pères" : on y trouve excuses, mise en doute des tords, apollogie du "père", après 2 enlèvements et des passages en détention il ne prend QUE 7mois (moi 22, sans enlèvement pourtant!)au moins l'enlèvement au nez des éducateurs du lieu neutre justifie. Ce que j'explique des violences et autres subies par mon fils dans un tel centre que je n'étais parvenue à obtenir que par maison de justice devant mon alerte le centre a émis une note détournant les motifs pour se couvrir mais ne plus "nous avoir dans leurs murs" ...

Papa a enlevé les enfants - Gwen Le Gouil
Il y a encore 5 ans, Fabrice Devaux avait tout d'un père de famille modèle. Mais l'homme risque aujourd'hui 10 ans de prison, accusé d'association de malfaiteurs. Tout bascule en 2003 quand sa femme demande le divorce et obtient la garde de leurs trois enfants. Outré par cette décision qu'il considère injuste, il décide de récupérer sa fille et ses deux fils par tous les moyens et les kidnappe. Le père et ses enfants entament une cavale qui va les mener jusqu'aux Antilles. Arrêté puis placé en détention provisoire, Fabrice Devaux tente quelques mois plus tard un baroud d'honneur : recruter des hommes de main pour faire enlever son ex-femme. Alors que son procès s'ouvre le 31 mars prochain, enquête sur le parcours rocambolesque de celui qui fut un ténor de l’association « SOS Papas », qui défend les pères divorcés s’estimant privés de leurs enfants.

http://www.m6.fr/html/emissions/66minutes/index.shtml

27/04/09 direct8 dans son emission "présumé innocent" fait son 1er sujet sur les 4 sur l'abo-minable père kidnappeur aliénant sous le titre "Xavier Fortin : j'ai enlevé mes deux fils par amour" et les fils à la reflexion manifestement dénaturée y sont brandits comme étandards. injure injure insulte....

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gJw289BzEn0zYeRHEFo07o5RcN5w

La petite Elise est ballottée entre son père français et sa mère russe depuis leur séparation. La justice française a accordé la garde au père, tandis que la justice russe l’a confiée à sa mère. C’est à la sortie de l’école qu’Elise a été kidnappée. Son père a tout de suite désigné son ex-femme comme étant l’auteure du rapt. La police française a rapidement déclaré que c’était «l’hypothèse la plus probable».

L’Alerte enlèvement est-elle pertinente dans ce cas?
Des policiers français ont déclaré sur une radio locale que le plan Alerte enlèvement, qui prévoit la diffusion du signalement de l’enfant dans les médias et sur les autoroutes, n’était pas forcément approprié dans des cas de ce genre. On peut en effet s’interroger sur la pertinence d’une telle diffusion lorsqu’il s’agit d’affaires de famille où le kidnappeur est connu. N’est-ce pas banaliser un instrument destiné avant tout à des rapts de nature criminelle, perpétrés par des inconnus dangereux?

Fallait-il déclencher le Plan "alerte enlèvement" après la disparition de la petite Elise ? Certains s'interrogent sur la pertinence de l'alerte déclenchée vendredi. La fillette franco-russe, enlevée par sa mère, ne semble pas en danger de mort. Or c'est précisément LA condition pour le déclenchement du dispositif instauré en février 2006.

origines AFP, LE MATIN, EUROPE 1

  Une peine symbolique pour Xavier Fortin

Créé le 18.03.09 à 06h55 | Mis à jour le 18.03.09 à 06h55  | 8 commentaires
Il est ressorti libre de l'audience. Xavier Fortin a été condamné, hier soir, à 2 ans de prison dont 22 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Draguignan. Il y a onze ans, ce père de famille avait enlevé ses deux fils à la garde de leur mère, et les avait élevés sous une fausse identité. Dans la journée, le procureur de la République avait requis une peine de six mois ferme, demandant son maintien en détention. Le tribunal a donc fait un choix plus clément à l'égard du prévenu.

La mère des deux enfants qui avait choisi de ne pas venir au procès a maintenu sa constitution de partie civile « pour faire entendre sa vérité », a expliqué son avocat. « Elle n'agit pas par vengeance, elle veut reconstruire une relation sereine », a assuré Me Arlabosse. Fin janvier, Xavier Fortin avait été interpellé à Massat, dans l'Ariège, où il vivait avec ses fils. Auparavant, il s'était occupé pendant sept ans d'une ferme pédagogique dans le département. Hier, avant le jugement, les deux enfants, devenus des jeunes hommes, ont pris la parole pour défendre leur père. « On n'a pas fait le choix du père ou de la mère, on a fait le choix d'un mode de vie », a déclaré Shahi Yena, 18 ans. « Papa n'a pas à être incarcéré », a clamé, en vain, son frère Okwari, 17 ans. « On était malheureux et on voulait partir avec lui. » http://www.20minutes.fr/article/311997/France-Une-peine-symbolique-pour-Xavier-Fortin.php

Difficile de trouver plus moche comme attitude, ça donne envie de faire des gamins quand on voit ça, bravo la justice !.. On vous enlève vos enfants ce qui est une torture, parce que monsieur veut vivre comme les Indiens d'Amérique et que madame a un autre projet de vie pour SES enfants ( il y a beaucoup de gens dans ce cas et trouver des solutions 50/ 50 ça existe ). Elever de force ses enfants dans la marginalité, comme des joujous que l'on veut voir évoluer dans son monde parfait de Robinson Crusoé, faire croire à des enfants que leur mère est morte c'est de la maltraitance; les enfants battus et même ceux gravement maltraités défendent toujours leur parents, mais que des gens défendent ce type, les bras m'en tombent.

Ce que je trouve étonnante c'est cette réaction des pères qui applaudissent une sentence car ils ont l'impression qu'elle les défend alors qu'elle ne fait que conforter un parent qui a privé l'autre de ses enfants. Et c'est exactement ce qu'ils reprochent avec virulence à leur ex compagne, en général. Je ne vois pas dans la conclusion de cette malheureuse affaire ce qui pourrait être positif pour le droit des pères, ou des mères, ou encore moins des enfants. S'extasier parce qu'un père a enfin le même droit qu'une mère, à savoir empêcher ses enfants de la voir, me parait vraiment lamentable.

PORTE OUVERTE A TOUTES LES DERIVES...que l'on soit homme ou femme

L'arrogance et l'indifférence vis à vis de leur mère, voir le mépris, de ces deux ados me fait froid dans le dos. Ils sont certes envoutés par leur père, mais bon... Et pour le père ressorti libre, comme un héros, à l'issue du procès après avoir privé la mère de voir grandir ses enfants durant onze années... Bien sûr, les enfants semblent épanouis, ont reçu une éducation, mais n'importe quel enfant manipulé depuis l'âge de cinq ans aurait subi sans remous cet isolement, surtout après leur avoir fait croire que leur mère était morte. Cette attitude me révolte. Aussi bien venant d'un père ou d'une mère. On voit cela trop souvent, les parents qui se battent la garde de l'enfant sans se soucier réellement de celui-ci. C'est plus souvent le désir de priver l'autre parent qui prédomine, un peu comme l'ultime combat de la séparation. Enfin bon, ce sont les joies de la vie moderne : on s'accouple, on procrée, on se sépare, on se déchire. Génial...

« La justice ne doit pas être aveugle. Elle doit sanctionner le passé sans obérer l'avenir. L'avenir, c'est la reconstruction. Mme Martin (ndlr, mère des deux enfants) l'a compris, le pardon qu'elle accorde à Xavier Fortin est un pardon imposé », a déclaré le procureur.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-mere-des-enfants-enleves-pendant-onze-ans-temoigne-07-02-2009-401699.php




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement